Aller au contenu principal

Un aperçu plus détaillé du cancer de la vessie

 

Une enquête internationale a démontré que le grand public était peu sensibilisé aux signes et aux symptômes du cancer de la vessie. Pour en savoir plus, veuillez télécharger les résultats de l’enquête We Care ci-dessous.

 

Afficher et télécharger l’infographie

Les symptômes du cancer de la vessie n'apparaissent souvent que tardivement, rendant difficile l’obtention d’un diagnostic précoce. Il y a toutefois certaines choses que vous pouvez surveiller.

 

La présence de sang dans les urines est le premier symptôme le plus courant pour ce qui est du cancer de la vessie.4,5 Il est important de consulter votre médecin si vous voyez du sang dans vos urines, lesquelles peuvent apparaître marron ou rougeâtre.5

 

D’autres symptômes du cancer de la vessie pouvant apparaître plus tard peuvent notamment inclure une irritation de la vessie, telle que des mictions douloureuses ou un sentiment d’urgence mictionnelle, une perte de poids inexpliquée, des infections urinaires ne répondant pas aux antibiotiques et l’incontinence.6

Vous devriez également consulter votre médecin en cas d’irritation persistante de la vessie ou si vous présentez plusieurs des symptômes mentionnés ci-dessus.

Spot blood symptoms

Liste des signes et symptômes We Care

Le guide suivant explique ce qu'est le cancer de la vessie et les signes et symptômes à surveiller. Vous pouvez télécharger le guide pour pouvoir le consulter ultérieurement ou pour sensibiliser une autre personne au cancer de la vessie. 

Spot blood symptoms

Afficher et télécharger la liste

Il est important de se rappeler que même si vous présentez l'un de ces signes et symptômes, cela ne signifie pas nécessairement que vous êtes atteint d’un cancer de la vessie. Il est cependant important de pouvoir reconnaître les premiers symptômes.

Perspectives des médecins et des patients

  

Constatez-vous la présence de sang dans vos urines ou avez-vous d'urgents besoins d'uriner? Cliquez ci-dessous pour écouter le Professeur Nick James du Queen Elizabeth Hospital de Birmingham, au Royaume-Uni, présenter les signes et symptômes du cancer de la vessie.

Play
Le professeur Nick parle du cancer de la vessie et de ses signes et symptômes

À propos du cancer de la vessie

About bladder cancer

À propos du cancer de la vessie

Le cancer de la vessie est le dixième cancer le plus fréquent,1 tant chez les hommes que chez les femmes, et se produit quand une croissance anormale de tissus (une tumeur) se développe sur la muqueuse de la vessie.4 La croissance peut être non invasive, lorsque le cancer ne se trouve que sur la muqueuse de la vessie et ne s'est pas propagé, ou invasive, lorsque le cancer s'est propagé plus profondément dans l'organe ou à d'autres parties du corps.4

Les personnes âgées sont les plus susceptibles au cancer de la vessie, bien que des personnes de tout âge puissent être touchées.1 Bien que plus courant chez les hommes,1 les femmes sont plus susceptibles d'être diagnostiquées à un stade avancé de la maladie.7 En effet, aux stades précoces, les principaux symptômes du cancer de la vessie (tels que la présence de sang dans les urines) sont souvent confondus avec ceux des menstruations ou des infections urinaires.8,9

Un diagnostic précoce améliore généralement les chances de survie.3 Cela peut être dû au fait que, aux stades précoces de la maladie, le cancer est plus susceptible d'être non invasif et qu'il pourrait éventuellement y avoir plus d'options de traitement pour le combattre.4

Chaque année, près d’un demi-million de personnes sont diagnostiquées avec un cancer de la vessie à travers le monde.1 Un diagnostic précoce est essentiel pour empêcher le cancer de se propager. Si détecté suffisamment tôt, 96 % des personnes vivront encore après 5 ans.3 Cependant, chez ceux chez qui le cancer s'est propagé, le pronostic est beaucoup moins favorable, avec seulement 5 % des personnes encore en vie après 5 ans.3 Pour les femmes, un diagnostic tardif est associé à un taux de survie sur 5 ans inférieur à celui des hommes. En effet, seul 15 % des femmes diagnostiquées au stade 4 vivront encore 5 ans, contre 27 % chez les hommes.7 C’est pourquoi il est si important d’avoir un diagnostic précoce tant chez les hommes que chez les femmes.

About bladder cancer

À propos de We Care

Une personne sur 10 atteinte d’un cancer de la vessie est diagnostiquée lorsque la maladie s'est déjà propagée et que les chances de survie sont réduites.3 Notre mission est de sensibiliser le public aux signes et symptômes du cancer de la vessie, et de fournir aux personnes à risque de développer la maladie, ainsi qu'à leurs amis et à leur famille, tous les outils nécessaires pour pouvoir détecter la maladie.

La campagne We Care est une initiative de Roche soutenue par la Coalition européenne des patients atteints de cancer (European Cancer Patient Coalition, ECPC). Cette campagne fut lancée en raison d'un manque important de sensibilisation du public concernant le cancer de la vessie, comme l'ont démontré des recherches indiquant que 62 % des personnes ne connaissaient pas les signes et les symptômes de la maladie.

ECPC

La Coalition européenne des patients atteints de cancer (European Cancer Patient Coalition, ECPC) - Pourquoi nous nous en préoccupons

 

Un cancer peut être l’une des expériences les plus terrifiantes que nous puissions vivre, et un diagnostic peut potentiellement bouleverser toute une vie en un clin d’œil. L’expérience est différente pour tout le monde. Elle peut être à la fois chargée d’émotions et concentrée sur des aspects concrets ; beaucoup de personnes ont besoin de temps pour accepter leur diagnostic. Elles peuvent aussi ressentir le besoin de développer un plan pratique pour combattre la maladie.

Lire la suite